Compagnie Sarah Boy

Les danseuses


CLAIRE CHARAVIN (36 ans), danseuse de la compagnie depuis octobre 2017, professeure de danse contemporaine

Créations : « Zoé fait son show », « Paroles de femmes », « Le Grenier magique », « Three Time » et « Les souvenirs enchantés ».

Elle découvre la danse assez tard vers 11 ans après avoir fait plusieurs années de gymnastique et de twirling bâton et décide de s’y consacrer pleinement après 3 ans de pratique dans une association.

Claire se présente au conservatoire national de région de Grenoble pour poursuivre une formation intense et complète. Rencontres, stages, atelier chorégraphique avec divers artistes du bassin grenoblois tel que Jean Claude GALLOTTA, Robert SEYFRIED, Anne -Marie PASCOLI… Elle obtient mon DEC en 2004 (équivalent de la médaille d’or). Année où elle fait également partie de la compagnie universitaire « les attrapes corps » lui permettant de participer à un projet de reprise de répertoire des carnets Bagouet présenté à New York lors d’un échange avec l’université Hunter Collège et d’être programmer pour une création « in Vivo » dans différentes universités dont Madrid et Nantes.
2004-2006 Coupure pour passer son BTS assistante de gestion en continuant à prendre les cours du conservatoire hors cursus. Après celui -ci retour à sa passion qui est la danse, afin de passer son DE sur Toulouse qu’elle obtient en septembre 2008. 
Elle décide de partir sur Montréal pour 1 an afin de continuer à se former, cours à l’école contemporaine de Montréal, participation à la parade du grand charivari (parade d’ouverture du festival juste pour rire), atelier avec la compagnie MARIBÉ….

Depuis son retour en 2010, elle travaille en tant qu’assistante de gestion, elle donne un cours de danse contemporaine sur Saint Jean et effectue des remplacements ponctuellement. Lors d’un projet commun pour une création jeune public, elle fait la rencontre de Sarah, qui lui propose de renouer avec l’interprétation lors d’un remplacement pour sa compagnie… la suite reste à venir….


LÉA JAMILLOUX (34 ans), danseuse dans la compagnie depuis septembre 2017, intermittente

Créations : « Zoé fait son show » et « Le Grenier magique ».

Léa Jamilloux a débuté la danse à l’âge de 13 ans avec le hip-hop et le modern-jazz. C’est pendant ses études d’arts à l’université de Rennes 2 qu’elle eut un premier contact avec la danse contemporaine et l’improvisation. Pendant ses multiples voyages elle a pu rencontrer différentes cultures, histoires et paysages qui ont nourris sa créativité.

Avant de venir s’installer à Toulouse, elle a vécu sept ans à Berlin où elle a obtenu en 2015 son certificat de danseuse contemporaine interprète et danseuse pédagogue au sein de l’école Dock11&Eden Studio Berlin. Depuis 7 ans elle participe à de nombreuses performances et spectacles entre Berlin, La Réunion et la France métropolitaine et organise des stages pour les débutant(e)s comme pour les professionnel(le)s.

Elle danse actuellement au sein des Compagnies Toulousaines Sarah Boy et La Colombe Enragée et enseigne l’Urban Contemporain, fusion de la danse hip-hop et de la danse contemporaine à Toulouse et dans sa région.


TABATHA DUVAL (26 ans), danseuse de la compagnie depuis mai 2018, intermittente

Créations : « Paroles de femmes », « Le Grenier magique » et « Les souvenirs enchantés ».

Tabatha a commencé la danse à l’âge de 5 ans, elle a continué avec la technique jazz tout au long de sa primaire. Vers l’âge de 11 ans elle s’est mise à la danse contemporaine. Elle a toujours été dans des écoles amateurs mais en a fait 3 différentes d’où sa richesse et sa pluridisciplinarité. C’est seulement l’année de son bac qu’elle a décidé de se former sérieusement à la danse pour en faire son métier. Et c’est à partir de là qu’elle a appris d’autres styles de danse (classique, street jazz, etc). Après avoir fait une licence arts du spectacle option danse où elle a pu voir la danse de manière plus théorique, Tabatha a commencé à faire ses premiers contrats de danse avec notamment le carnaval de Nice qui est le 2ème plus grand carnaval au monde et dont elle a la chance de participer depuis aujourd’hui 6 ans. Ensuite, elle a continué à se former en tant qu’interprète au centre chorégraphique de James Carles à Toulouse. L’année dernière, elle a commencé à donner des cours de danse avec des enfants, elle a beaucoup apprécié.

Aujourd’hui, et ce depuis 4 ans, Tabatha est intermittente du spectacle. Elle est actuellement danseuse et chanteuse dans un orchestre de bal dans les Pyrénées Atlantiques et les Landes, elle participe aussi à des projets d’une compagnie de cabaret événementiel à Nice et depuis 1 an elle travaille au sein de la compagnie Sarah Boy à Toulouse. L’important pour Tabatha c’est de se nourrir de différents projets, danses, personnes, elle n’aime pas l’ennuie. Elle a aussi pour projet de passer son année de pédagogie afin de devenir professeur de danse, dès qu’elle en aura l’opportunité.


CAMILLE BOBELIN (31 ans), danseuse de la compagnie depuis décembre 2020, notatrice du mouvement et danseuse

Créations : « Les souvenirs enchantés ».

Camille Bobelin a suivi ses études au conservatoire de Paris en Notation Laban et est diplômée en 2016. Elle a noté des extraits de pièce de Christine Bastin et Thomas Lebrun ainsi que du théâtre physique. Elle enseigne à des publics très différents : futurs danseurs professionnels, lycéens, art-thérapeutes…

Elle se forme en danse contemporaine aux RIDC en 2013 et aujourd’hui, sa curiosité la pousse vers de multiples styles : charleston, afro-latino, danse de couples, médiéval… Elle est actuellement en formation pour être professeure de Pilates.

Elle travaille aujourd’hui sur plusieurs projets personnels dans une recherche d’échanges, de partages et pour aller toujours plus loin dans l’expérimentation du mouvement, et se joint à la compagnie Sarah Boy afin de découvrir le spectacle jeune public.


CHRISTELLE CALESTROUPAT (30 ans), danseuse de la compagnie depuis décembre 2020, professeure de danse contemporaine

Créations : « Les souvenirs enchantés ».

Christelle débute sa formation auprès de Christine Fricker et Josette Baiz tout en suivant des études du danseur interprète à Aix en Provence. Elle s’implique ensuite dans de nombreux projets lui permettant d’ aller à la rencontre de chorégraphe tel que Emmanuel Gat ou Jean Claude Gallotta. De 2009 à 2016 elle danse pour la Cie MouvemenT , et la Cie Gahé Bama. Elle se tourne ensuite vers la pédagogie , avec Marie Elisabeth Wachter comme tutrice, elle obtient son Diplôme d’état de professeure de danse contemporaine à L’Institut Supérieur Des Art de Toulouse en 2017 ; 3 ans plus tard créer son association ainsi que la Cie NoRZHI. Actuellement elle continue à s’impliquer dans l’enseignement de la danse contemporaine à travers son association, et en intervenant dans divers écoles et centres de formation professionnelle.  

Elle intègre récemment et avec beaucoup de joie la cie Sarah Boy pour de nouvelles aventures…


DEBORAH PAUTRAT (40 ans), danseuse de la compagnie depuis décembre 2020, professeure de danse jazz

Créations : « Three time ».

Déborah découvre la danse jazz dès l’âge de 9 ans. La danse est pour elle un domaine d’expression libre non verbal, un autre moyen de communiquer. Elle remet en question sans cesse sa gestuelle dans le but d’apporter un enseignement de qualité qui se renouvelle… Elle souhaite un enseignement qui développe une gestuelle singulière, un travail accrue sur le ressenti, la présence, la sensibilité musicale mais sans jamais oublier l’envie, le partage, la bienveillance et le plaisir de danser. Elle passe alors le diplôme d’état de professeure de danse jazz et travaille au Trait Bleu à Toulouse.

En parallèle, elle est certifiée assistante médicale, elle travaille donc à son compte dans plusieurs branches.

Deborah suit la compagnie depuis plusieurs années, et depuis la rentrée 2020 elle partage des projets au sein des ateliers de danse Sarah Boy et c’est ainsi qu’elle se retrouve à danser aux côtés de Sarah.


FLORENCE HOOHS, danseuse de la compagnie depuis décembre 2020, professeure de danse contemporaine à Paris

Florence HOOHS se forme à divers styles de danse en France et à l’étranger, auprès de différents danseurs et chorégraphes. Elle s’installe à Bruxelles en 2012 et se spécialise en danse contemporaine et en technique de sol. Elle y danse et y enseigne durant 3 ans puis rentre en France afin d’intégrer l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse où elle obtient son Diplôme d’État de Professeure de Danse Contemporaine en 2017. Elle enseigne ensuite deux ans au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Laval en Mayenne où elle y continue sa carrière de danseuse en parallèle. Elle enseigne aujourd’hui au Conservatoire de Franconville en région parisienne.


CAPUCINE BOUVARD, danseuse de la compagnie depuis décembre 2020, professeure de danse jazz